carnets | le baiser de la Ava

3ème évocation de la vie de la Ava, en 2007. Dans les années cinquante, le cinéma l’ABC charge un graveur de créer un tampon pour que la Ava de passage à Nîmes pour le film “La comtesse aux pieds nus” puisse dédicacer des tickets de cinéma.
Avant de trouver le fameux “baiser de la Ava”, il cherchera longtemps dans ses carnets comment symboliser cette femme mythique tout à la fois chanteuse lyrique, chanteuse de jazz et actrice de cinéma.
faites glisser pour déplier le carnet